Source de la Bievres tronçon 2

Publié le par randoball

 

 

P1040316

Nous étions encore assez nombreux (35) lors de la deuxième étape de “La Vallée de la Bièvre” de la Gare de VAUBOYEN à la Gare de BOURG-la-REINE malgré le brouillard matinal. Mais comme je vous l’avais promis, j’avais commandé LE SOLEIL ce dimanche 20 novembre mais seulement sur le parcourt de la rando ; c’était trop cher de l’avoir à partir de Ballancourt, désolé. Donc 32 participants ont quitté le Gymnase de Ballancourt peu après 8H30 dans le brouillard pour rejoindre en voiture le parking de la Gare de VAUBOYEN où nous attendaient 3 randoballeurs venus directement. A Vauboyen, un grand et beau ciel bleu nous attendait sans brouillard avec le beau soleil rasant d’un matin d’automne. Ce beau temps ne nous a plus quitté du parcourt jusqu’à la Gare de Bourg-la-Reine. Nous avons fait 17,5 km dont 16,5 km le long de la Bièvre, le dernier km étant pour rejoindre la Gare de Bourg-la-Reine. Nous avons encore pu voir la Bièvre et même parfois partagée en 2, la Bièvre morte et la Bièvre vive, pendant le 2/3 du parcours. A partir du parc Heller à Antony, la Bièvre a disparu sous terre faisant très peu d’apparition ensuite.

Quelques points de passage particuliers et les villes traversées :

P1040274

 

- Le château des Roches peu après la Gare de Vauboyen, où un salon littéraire était fréquenté par d’illustres personnalités comme Chateaubriand, Victor-Hugo, Berlioz, Ingres, Liszt,

- Bièvre où j’y ai raconté l’histoire de Juliette Dodu, héroïne ou mystificatrice ?

- Igny et le bassin des Damoiseaux,

- le domaine de Vilgénis dont un des propriétaires illustres fut le prince Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie, qui y fit creuser sur la Bièvre un étang en forme du chapeau de Napoléon avec un îlot artificiel figurant la cocarde,

 

- Verrière-le-Buisson à laquelle est attachée la famille Vilmorin, où vécurent Louise de Vilmorin et André Malraux et où fut créer le centre de recherche et de sélection de graines et plantes de renommée mondiale,

- Massy

- le moulin de Grais,

- La “Coulée Verte” où est établie la ligne TGV que nous avons suivie pendant quelques centaines de mètres,

- La Basse Vallée de la Bièvre et son histoire de Massy à Gentilly que nous continuerons à suivre le dimanche 18 décembre,

- Le Parc Heller à Antony où nous avons pique-niqué sous un soleil presque chaud au bord d’un étang, J’en ai même vu certains commencé une petite sieste caressés par la douceur des rayons du soleil.

P1040287

Ce fut un moment très agréable. C’est au bout de ce parc, près du château Saran que la Bièvre disparait et continue son cours en sous-sol et apparaitra très peu jusqu’à sa jetée dans la Seine à Austerlitz. C’est près de ce château qu’a été prise la photo de groupe autour d’un bassin-fontaine où coule l’eau de la Bièvre.

- Antony,

- Fresnes d’où nous avons pu voir, de la passerelle qui enjambe l’A86, la prison de Fresnes,

- Le parc des Près de la Bièvre créé en 2001 où la Communauté d’agglomération du Val de Bièvre a remis un petit morceau de Bièvre au jour sur 200 m au milieu d’une végétation sauvage et naturelle. Ce projet a obtenu le Grand Prix de l’environnement 2003 et a été présenté comme expérience pilote au Forum mondial de l’eau à Kyoto au Japon de 2003,

- L’Haÿ-les-Roses où nous avons suivi la Bièvre coulant sous des dalles le long de jardins familiaux puis d’un grand bassin de rétention. Un projet existerait de remettre ici à ciel ouvert la Bièvre.

- Et à l’extrémité de ce parc devenu Parc de la Bièvre de l’Haÿ, après 16,5 km de marche, nous sommes arrivés au terme de cette deuxième étape. Nous avons ensuite pris le chemin de la Gare de Bourg-la-Reine où nous avons pris sans problème et à l’heure le train pour rejoindre la Gare de Vauboyen avec un changement à Massy-Palaiseau malgré les rumeurs de grèves annoncées. Retour au parking de Vauboyen à 16H00 pile.

texte de Jean-Louis C

Commenter cet article