La plaine de Beauvais rando du 27 Octobre

Publié le par Rando'Ball

Cette randonnée va servir de test, les conditions du bon fonctionnement pour randonnée en toute sécurité conditions sanitaires Covid 19 nous l’imposent. A l’arrivée des participants au lieu de rendez-vous sur le parking du gymnase, l’obligation de mettre les masques et de laisser un espace de 2m est donnée au fur et à mesure que nos amis randonneurs arrivent. Nous avons obligation de faire plusieurs groupes nous verrons cela arrivés au départ

Je leur donne le lieu du départ le parking de la chaumière à Beauvais.

Avant de démarrer nous faisons donc les deux groupes, un de 9 et l’autre de 8. Je prends la tête du premier avec comme serre file Domi. Le deuxième groupe se partage la tâche entre Laurent Patrick Patrig et Claude

Domi vérifiera aux intersections que le deuxième groupe suive bien. Ils sont équipés de cartes et du Gpx à cette occasion

La forêt des Grands Avaux couvre 170 hectares ses bois sont constitués de pins sylvestres et d’un taillis sous futaie de  chênes, charmes et châtaigniers le sol et les reliefs rappent ceux du massif de Fontainebleau

 

Nous empruntons le GR11, l’endroit devient très sinueux  Domi veille au grain, les gilets orange bande réfléchissante sont très utiles nous nous voyons de loin

Plusieurs indications sont peintes sur les rochers à ne pas confondre avec les GR/PR

Les indications suivis d’une lettre ou d’un chiffre sont des cotations

 

 Signalétique et cotations des circuits

Il s'agit d'un système avec des chiffres (1 à 9), des lettres (a,b,c) et des signes (- ou +)

  • Les chiffres indiquent la base de la cotation, 1 est facile, 9 horriblement dur
  • Les lettres indiquent si l'on est en dessous (a)  ou au-dessus (c) par rapport à la moyenne (b) de ce niveau
  • Un signe peut indiquer une difficulté légèrement supérieure (+) ou inférieure (-)

 

Cotation d'ensemble

Signification

Couleur

Difficulté

E

Circuit pour enfants

Blanc

 

F

Facile

Jaune

1 - 2c

PD

Peu difficile

Jaune

2a - 3a

AD

Assez difficile

Orange

3a - 4a

D

Difficile

Bleu

4a - 5a

TD

Très difficile

Rouge

4c - 6a

ED

Extrêmement difficile

Noir ou blanc

5c - 8a

 

La particularité première de ce site ce sont ses blocs ! Forgés naturellement il y a des millions d’années grâce à la mer qui se trouvait alors sur les lieux. Cette dernière a laissé sur son passage de magnifiques architectures dans la roche toutes plus originales les unes que les autres, donnant ainsi envie aux férus d’escalade de tenter l’ascension.

 

Une fois quitté ce dédale de rochers  nous cheminons sur le sentier des houdarts  le mauvais temps va nous rattraper il pleut. Nous traversons la route de Milly pour nous enfoncer dans les bois

Nous sommes sur le GR et dans des bois soit privés ou communaux, de petites parcelles possèdent des cabanons, caravanes, voir au mieux de petites maisons en bois ou en préfabriquées mais pas entretenue.

Nous arrivons en bas du tertre Blanc je ralenti la cadence pour ne pas laisser de grands espaces entre nous, mais pas collé malgré tout !!

Le GR ne passe plus au sommet afin d’éviter le ravinement. A 135m on avait une vue sur les alentours, village, vallée boisée et au fond l’autoroute.

 

Le Tertre Blanc est une butte de sable siliceux de Fontainebleau couronnée de calcaire d’Etampes, formation géologique datant de 35 millions d’années, période durant laquelle la mer stampienne recouvrait notre région.
Avec le temps et les multiples mouvements de terrain, le Tertre Blanc est devenu une petite colline recouverte d’une végétation faite de landes sableuses et sablo-calcaires, assez densément 

boisées malgré le peu d’eau (bois clair xérophile). La lande acide à bruyères était autrefois une formation maintenue assez basse par la dent du lapin.
Les photos anciennes nous montrent une butte dégagée de végétation, d’où le nom de « Tertre Blanc ». Une sablière était exploitée et le sable y était prélevé régulièrement.
Aujourd’hui, on constate une fermeture naturelle quasi complète du milieu, faute d’exploitation pastorale et d’entretien forestier.

L’érosion des sols pauvres et donc fragiles est accrue par de multiples cheminements tracés par les promeneurs, les cavaliers, les vététistes et les engins motorisés (motos et quads). Il fut donc blanc un jour aujourd’hui couvert de pins comme le tertre noir, il a perdu un peu de son intérêt touristique les racines maintienne le sable mais la bruyère à pratiquement Disparue.

 

Donc nous le contournons ainsi que le tertre noir .

Nous retraversons de nouveau la D948. Je demande de l’attention c’est un passage dangereux on reste en file indienne sur le trottoir de  droite.

On passe devant le restaurent « Le saut du Postillon »

Ce lieu-dit a été ainsi baptisé au XVIIe siècle. A cette époque, le roi Henri IV (1553-1610) multiplie les maîtresses un peu partout dans tout le royaume. L'une d'elles est Catherine Henriette de Balzac d'Entragues, une marquise qui vit dans le Loiret. Pour s'y rendre, le roi fait souvent escale à Milly-la-Forêt. Un jour, le postillon (en charge de conduire les calèches de relais en relais à coup de cris et de fouet) chute. Depuis, le lieu de l'accident a pris le nom de « saut du postillon » à Soisy-sur-école, route de Milly

 

Le GR se transforme en PR

Le sentier de grande randonnée 11,

surnommée « Grand Tour De Paris », est une boucle de 674 kilomètres en Île-de-France, dans l'Aisne et dans l'Oise, à laquelle s'ajoute une branche partant de Paris et rejoignant la boucle à l'ouest de celle-ci. Le GR 11 complet a une longueur d'environ 738 kilomètres.

Les PR : les chemins de Promenade et Randonnée (ou Petite Randonnée) sont balisés le plus souvent d’un trait jaune. Dans certaines régions un code couleur est utilisé suivant la durée des marches. Ce sont des itinéraires d’une durée maximale d’une journée.

Un dernier effort petite montée, le deuxième groupe est toujours sur nos traces, arrivons aux abords de Beauvais ou l’on retrouve nos véhicules mais avant un petit débriefing afin de juger sur le bon déroulement de cet essai que nous essayerons de réitérer, tout s’est bien passé.

Encore un grand merci aux animateurs qui ont permis que cette rando ait lieu sans incident et dans de bonnes conditions sanitaires

A l’heure où j’écris ce texte malheureusement les conditions sanitaires s’étant dégradées, nos autorités ont décidé de nous confiner mettant un arrêt total à nos activités en espérant que nous nous reverrons rapidement sur les chemins dès lors que la Fédération nous y autorisera.

Prenez soins de vous nous communiquerons les nouvelles au fur et à mesure.

 Jacques et Domi

Voici ce qui arrivera si l'on ne randonne plus!!!!!

Commenter cet article