LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)

Publié le par Rando'Ball

Ce jeudi matin, 14 novembre, nous sommes 20randonneurs, 8 Femmes dont deux nouvelles, Annie et Pierrette et 12hommes, prêts à partir pour une randonnée  de 20 km dans le périmètre Boutigny-sur-Essonne  -  Milly-la-Forêt  -  Moigny-sur-Ecole.

Le point de départ est un parking situé dans les bois près du village « le Pressoir », le long de la D105 (parking mentionné sur la carte IGN).

Ce matin-là le ciel est gris et chargé. Il restera nuageux pendant toute la randonnée, heureusement sans averse.

 

Nous démarrons notre périple par une longue montée de plusieurs centaines de mètres sur un chemin caillouteux, histoire de se mettre en jambes. Nous longeons la butte du « Rocher de Châtillon » par de petits sentiers serpentant au milieu des rochers et des zones boisées. Les chemins sont recouverts de feuilles mortes et les arbres ont pris leur parure automnale avec des variations du vert au jaune. Il n’est pas toujours facile de se diriger au milieu des petits sentiers non balisés.

 

Dans cette zone les rochers nous rappellent ceux des gorges bien connues de la forêt de Fontainebleau. Le sentier que nous suivons, bordé d’arbres et de fougères, slalome au milieu des rochers. Des tas de petits blocs de grès, en partie recouverts de mousse, nous rappellent qu’il y a eu une activité d’extraction et de taille de grès sur ce site. A un détour du sentier nous visitons une grotte qui a pu servir de refuge aux carriers.

Ensuite le GR1 nous emmène à travers le « Bois de Malabri » vers l’est en direction de Milly-la-Forêt.

Après avoir traversé la D105 nous remontons vers le nord en nous rapprochant de Moigny. Les chemins que nous empruntons dans les bois de Beauregard et de Chaude Vallée (tantôt à l’intérieur, tantôt à la lisière) nous amènent à proximité des faubourgs du village. Dans ce secteur quelques tronçons sont balisés PR. Au niveau des terrains de tennis nous nous attaquons à une côte d’un bon dénivelé au sommet de laquelle se situe la Platière de Bellevue.

 

Nous arrivons vers midi trente  sur le rebord sud de la platière de Bellevue. Nous pique-niquons sur ce belvédère naturel avec un superbe panorama sous les yeux. Un wagonnet rempli de blocs de grès et posé sur un tronçon de rails est exposé à quelques mètres devant nous et nous rappelle l’activité  de la carrière de grès.

 

En reprenant notre marche,  nous traversons la platière où une partie du terrain a été défigurée par une ancienne carrière . Un programme départemental de réhabilitation de la flore et de la faune est en cours dans le cadre de Natura 2000.

 

Nous entamons la descente vers le nord par un chemin forestier empierré serpentant au milieu des bois. Sur le côté du chemin une  propriété privée est gardée par un flamant en ferronnerie et un gros bouddha.

 

Après la traversée de la route Moigny – Boutigny les chemins longent des champs de colza fourrager, tout en feuilles en cette saison. Nous passons devant le polissoir, dit Roche Grénolée, un vestige archéologique classé au titre des Monuments Historiques.

Les feuilles de colza fourrager sont utilisées comme fourrage ou comme engrais vert.

 

 

LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)

Le polissoir est une dalle de grès de forme elliptique affleurant au niveau du sol, d'environ 1,70 m de longueur sur 1,10 m de large. Il comporte treize rainures presque parallèles, avec une arête de fond, et plusieurs surfaces polies disséminées sur toute la pierre.      Vous vous doutez bien que polir une pierre prenait du temps ! Ce qui signifie qu'obligatoirement, il y avait un habitat à proximité. Ces gens là n'étaient plus des S.D.F. chasseurs-cueilleurs, mais des agriculteurs sédentaires. Voici l'objet une fois terminé tel qu'on peut le retrouver dans des musées.

Nous traversons le Bois de la Chapelle Ste Anne pour rejoindre un chemin balisé PR ( ?) en direction du sud qui nous emmène tout droit vers la ferme de Launay.

Au 18 ème siècle la Seigneurie féodale de Launay comprenait une maison noble, une ferme  et une chapelle datant du 10 ème siècle. Actuellement seule la ferme subsiste dans son intégralité et des vestiges des autres bâtiments ont été mis au jour. Un haras fonctionne avec un centre d’équitation et de dressage.

 

Après être passés devant la ferme, nous continuons vers l’ouest en direction de Boutigny,  en longeant cette fois-ci des champs de moutarde blanche et de betterave sucrière.

Après un dernier détour dans le village Le Pressoir et le franchissement de la D105 nous rejoignons nos voitures.

Statistiques de la randonnée :     Longueur :  20 km

                                                          Dénivelé positif : 350 m

Merci à Patrick pour le tracé du circuit (il n’a toujours pas pu quitter ses béquilles pour animer une randonnée – on l’attend avec impatience pour de nouvelles aventures !), merci à Jacques comme serre-file,  merci à Jacques pour les photos.

Jean-Luc

LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)
LE ROCHER DE CHATILLON (Jeudi)

Publié dans Randos 2019-2020

Commenter cet article