LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

Publié le par Rando' Ball

Nous étions 21 au départ de Balancourt pour rejoindre la porte de Vincennes à Paris en co-voiturage. Départ de la rando vers 9H30. Le circuit de 16 km nous a amené dans les quartiers et sites décrits sommairement ci-après.

  

Quartier de Picpus (12ème arrondissement)

Le cimetière de Picpus

La visite n’a pu avoir lieu à cause d’un gardien intrépide qui n’a pas voulu nous laisser entrer…ceux qui avaient fait la reconnaissance ont pu donner des explications et montrer des photos.

Le 14 juin1794, la guillotine est installée place de la Nation. Le jardin du couvent de Picpus est alors réquisitionné pour aménager le cimetière où on enterra 1306 personnes en 7 semaines.

Le général de la Fayette mort en 1834 y est enterré auprès de son épouse la duchesse de Noailles qui avait voulu retrouver ses aïeules mortes à la révolution. La relève du drapeau américain a lieu tous les 4 juillet. Le drapeau flottait pendant l’occupation allemande.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)
LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

La place de la Nation

La place prend le nom actuel de « place de la Nation » à l’occasion de la fête nationale du 14 juillet 1880, sous la troisième république.

Le monument central, "Le Triomphe de la République" est un groupe en bronze commandé en 1879 par la ville de Paris au sculpteur Jules Dalou. La République, au sommet d'un char tiré par deux lions, est encadrée par diverses figures allégoriques : le Génie de la Liberté qui guide le char, le Travail symbolisé par un forgeron qui pousse le char, aidé par l'allégorie de la Justice, enfin l'Abondance qui clôt le cortège en semant des fruits symboles de prospérité. Des enfants accompagnent ou assistent les figures principales.

La statue centrale préservée est tournée vers la place de la Bastille, créant ainsi un axe républicain.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

  

Quartier de Charonne (20ème arrondissement)

Rue des Vignoles

Elle a perdu le « b » , on y trouve de nombreuses impasses. L’impasse Dieu et l’impasse Satan  rivalisent. L’impasse Rançon ou encore l’impasse des Souhaits, centre français du Flamenco et lieu de mémoire des résistants espagnols.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)
LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

La rue St Blaise et l’église St Germain de Charonne

La rue St Blaise, piétonne sur une bonne partie est très agréable, les riverains ont décoré les pots de fleurs placés tout au long de la rue. Au milieu la place des Grès et ses arrière-cours (fermées à la visite).

Au bout de la rue l’église en ligne de mire, la plus campagnarde des églises de Paris. St Germain d’Auxerre y aurait baptisé Ste Geneviève en 429 ce qui a ensuite conduit à l’édification d’une chapelle puis d’une église. Le cimetière attenant est l’un des deux cimetières paroissiaux de Paris avec Montmartre.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)
LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

Le pavillon de l’Ermitage

Situé sur l’ancien emplacement du parc du château de Bagnolet ou de Charonne qui couvrait plusieurs centaines d’hectares. Il passe aux mains de la duchesse d’Orléans fille de Louis XIV et de Mme de Montespan qui a épousé le régent Philippe d’Orléans. Elle fit construire dans le parc cet ermitage en 1734.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

La campagne à Paris.

Située 100 m au dessus de la porte de Bagnolet. 89 maisons avec rez-de-chaussée et un étage. Village commencé en 1906 par la société coopérative d’habitations à bon marché, pour des familles peu favorisées. Certain ont acheté 15800 m2 de terrain. La construction a été terminée en 1926.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)
LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

  

Quartier de Ménilmontant (20ème arrondissement)

Pavillon Nicolas Carré de Beaudouin

Il a été édifié en 1770 c’est une folie, c'est-à-dire un lieu pour se retrouver entre personnes de bonne compagnie. A partir de 1830 ce fut un pensionnat de jeunes filles puis un orphelinat pour les enfants victimes du choléra.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

La villa de l’Ermitage

Créée en 1857, faite de petites maisons d’habitation avec jardin. Un cahier des charges assez strict »aucun métier ou fabrique de nature susceptible de nuire par le bruit ou par l’odeur aux habitants et aucune machine à vapeur ni usine n’y étaient tolérées. Les maisons ne devaient pas dépasser 3 m de hauteur ».

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)
LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

La rue des Cascades

Des abris se situent le long de cette rue, de nombreuses sources coulaient de la colline de Belleville. Le regard St Martin raconte sur son fronton (en latin) l’histoire du saint.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

  

Quartier de Belleville (19ème arrondissement)

La butte Bergeyre

Les maisons ont été construites entre les 2 guerres, sur une butte au dessus de la ville. Avant s’y déroulait une kermesse champêtre les Folles Buttes. Vue imprenable sur le Sacré-Cœur de Montmartre.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)
LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

Eglise Saint Serge

Construite en 1861, c’était à l’origine une paroisse protestante fréquentée par l’émigration prussienne. Elle fut vendue aux enchères en 1924 et rachetée par l’église orthodoxe. A remarquer à l’intérieur : l’arche de Noé, le buisson ardent, …Visite compliquée.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)
LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)
LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

La butte de Beauregard – La Mouzaïa

C’étaient d’anciennes carrières de gypse, le quartier s’appelait l’Amérique jusqu’en 1872. Au début c’étaient des gens très modestes qui faisaient construire ces petites maisons, maintenant ce sont des Américains… C’est la plus grande zone pavillonnaire de Paris

Le nom de Mouzaïa vient d’une vallée étroite d’Algérie où il y eu des combats entre 1839 et 1840, Abd El Kader violant le traité de paix signé en 1837 avec le général Bugeaud.

L’église St François d’Assise ouverte au culte en 1926.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)
LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)
LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

Retour vers la porte de Vincennes par le tram après avoir traversé le parc de la Butte au Chapeau Rouge.

LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)LES VILLAGES DE L'EST PARISIEN (Dimanche journée)

Les animateurs : Pierre et Pascal.

Photos : Nathalie et Nicole.

Publié dans Randos 2017-2018

Commenter cet article