LA PANAMEE (Dimanche.journée)

Publié le par Rando'Ball

Cette rando la Panamée, après un départ un peu confus avec ces transports un peu b... Après s’être assuré qu’il ne manquait personne (25)

LA PANAMEE (Dimanche.journée)LA PANAMEE (Dimanche.journée)LA PANAMEE (Dimanche.journée)

Nous commençons notre rando par le parc de l’hôpital la Salpetrière. En 1656, Louis XIV confia à l'architecte Libéral Bruant la construction d'un hôpital à l'emplacement du petit arsenal, où l'on fabriquait la poudre pour les munitions, surnommé la « Salpêtrière ». La Salpêtrière fut le premier et le plus grand des établissements de l'Hôpital général de Paris, institution voulue par les dévots du Saint-Sacrement, et destinée au « renfermement » des mendiants (Lire la suite ci-dessous)

 

LA PANAMEE (Dimanche.journée)LA PANAMEE (Dimanche.journée)LA PANAMEE (Dimanche.journée)

Après quelques photos à l’intérieur de la chapelle St-Louis nous traversons les jardins et débouchons sur l’avenue Vincent Auriol, rue Jeanne d’Arc et arrivons dans le parc de Choisy, un groupe de musiciennes « les Josettes noires » donne une aubade. Nous en profitons pour un arrêt café.

LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)

Sur l’avenue de Choisy nous nous arrêtons à l’église St-Hyppolite contiguë a une église catholique Chinoise. Nous entrons par petit groupe a l’intérieur pour ne pas déranger l’Office. Sur le mur extérieur une fresque d’Henri Marret (1936) sur le tympan, illustre le martyre de St Hippolyte, légionnaire romain converti par St Laurent.

LA PANAMEE (Dimanche.journée)LA PANAMEE (Dimanche.journée)

Nous traversons au milieu d’un flux de voiture, le quartier vit, il est en pleine effervescence.

Nous nous retrouvons au milieu d’immeubles de très grande hauteur. Le quartier des Olympiades est parfois nommé Chinatown, il faut dire que l’on estime à 35 000 personnes le nombre d’habitants originaires d’Asie qui y vivent. On parle ainsi d’un Triangle d’Or situé entre l’avenue d’Ivry, l’avenue de Choisy et le boulevard Masséna.

L’histoire du 13ème arrondissement est riche, bien avant la venue des premiers réfugiés asiatiques dans les années 1920. Au début des années 1950, les Indochinois fuyant la guerre s’y établissent.

Puis, dès 1975, après la victoire communiste au Vietnam et au Cambodge, une vague de réfugiés, les boat-people, arrive en région parisienne. Pour la plupart d’origine chinoise (de la province du Guangdong, de Canton et Teochew Nang), ils sont nombreux à s’installer dans les tours du 13ème arrondissement qui viennent d’être construites.

LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)

Nous plongeons directement dans la culture asiatique par la visite d’un temple bouddhiste le temple des Olympiades. Une musique exotique flotte dans les airs, se mêlant au fumet d’encens. Fleurs et présents s’amoncellent devant les trois bouddhas.

LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)

Après avoir traversé la dalle nous reprenons rue Nationale et empruntons deux passages que l’on croirait sortis d’un autre siècle quel contraste entre ces tours d’une trentaine d’étages et ses maisonnettes d’un autre âge

LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)

Nous déjeunons square Trelat  mais nous ne trainons pas, il ne fait pas chaud malgré le soleil. 

LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)

Nous retraversons une dernière fois l’avenue d’Ivry et son quartier asiatique  et rejoignons les boulevard des Maréchaux

Une visite du parc Kellermann où nous profitons des commodités et ressortons rue H. Keuffer pour emprunter une partie de l’ancienne voie ferré » la petite ceinture »

LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)

 

 

Imaginée sous le règne Napoléon III, la Petite Ceinture avait pour rôle de relier entre elles les principales gares parisiennes qui formaient alors les terminus des lignes provinciales pour la transit du fret puis des passagers. Et également un but de défense militaire pour desservir les casernes au pied des fortifications du Paris de l’époque.

Ce fut un réel succès, avec un rythme d’un train toutes les 30 minutes, s’arrêtant aux 29 stations qui jalonnaient la ligne. Notez que les visiteurs de l’Exposition Universelle de 1900 ont pu transiter via la Petite Ceinture. La Petite Ceinture, précurseur du métro parisien dans son mode de fonctionnement, subie l’essor de l’automobile et des lignes de bus qui causèrent sa mise à l’arrêt en 1934.

La voie ferré interrompue rue des Longues raies

LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)

 

La voie ferré interrompue rue des Longues raies nous entrons de nouveaux dans un parc, le plus grand d’Ile de France Jardin public au cœur du quartier du même nom. Le parc Montsouris est situé dans le 14ème arrondissement de Paris, entre la rue d’Alésia et la Cité Universitaire. Il a été aménagé au 19ème siècle, sous Napoléon III. S’étendant sur 15 hectares. Le parc Montsouris est l’endroit idéal pour passer un moment agréable en famille. A proximité de la Cité Universitaire, il est d’ailleurs un des lieux de détente préférés des étudiants. Composé de 1400 arbres,  pour la plupart centenaires, https://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_Montsouris

 

LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)

De nouveaux nous retrouverons une deuxième partie de la petite ceinture rue Oliviers de Serre

 On y a conservé la végétation installée spontanément sur le site. Elle s'avère particulièrement riche écologiquement. Cette végétation a colonisé les talus, le ballast, les ponts et les murets, formant différentes strates végétales où se nichent de nombreuses espèces animales. A terme l’objectif est de relier par une promenade les parcs André-Citroën et Georges-Brassens de part et d’autre de ce premier tronçon aménagé.

Pour permettre l’accès de ce site au public, la Ville de Paris a réalisé un aménagement paysager qui préserve le patrimoine ferroviaire et met en valeur cette biodiversité singulière. La Petite Ceinture du 15e réunit des habitats naturels variés et intéressants tels que le boisement, la prairie, la friche, la lisière forestière, la végétation pionnière des ballasts et des murs. Chacun de ces milieux accueillent des espèces animales différentes. 220 espèces de plantes et d’animaux y vivent ou s’y promènent, entre le parc André-Citroën et le parc Georges-Brassens.

Dans les talus boisées, 21 espèces d’oiseaux, parmi lesquels le Gobe-mouche gris (Muscicapa striata) menacé, viennent faire leur nid. Dans les endroits plus ouverts comme les lisières, les prairies ou le ballast, des Hyménoptères, des papillons de jour et des Coléoptères viennent butiner.

Cette promenade a été aménagée pour accueillir le public dans le respect du patrimoine existant. Pour ne pas troubler le rythme biologique des animaux, aucun luminaire n’a été installé. Le site est fermé la nuit. Les talus ne sont pas accessibles. L’entretien s’adapte aux cycles biologiques, notamment à la nidification des oiseaux. Il maintient les trois étages de végétation et les prairies sont fauchées une à deux fois par an.

Des éclaircies paysagères sont réalisées pour favoriser la croissance des arbres et des arbustes locaux, comme l’orme champêtre devenu rare, le chêne pédonculé ou l’érable sycomore. Les souches d’arbres laissées en chandelle, les troncs coupés et les tas de bois mort accueillent des micro-organismes, champignons et insectes xylophages (qui décomposent le bois mort…). Ceci permet de maintenir  l’équilibre écologique de l’écosystème forestier. Superficie : 3,5 hectares sur 1,3 km 

La voie termine nous redescendons rue Balard tout droit direction la gare RER, station Javel et là la pluie prévue pour 17 h arrive il est 16h45. Nous aurons parcouru 18 km dans une ambiance fort sympathique.

Je remercie mon serre file Domi .

Votre accompagnateur Jacques

Pour visualiser les photos prises par Patrig, cliquer ici

et pour visualiser les photos d'autres randoballeurs photographes, cliquer ici

LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)
LA PANAMEE (Dimanche.journée)

Commenter cet article