Boutigny, le 15 mai

Publié le par Rando'Ball

Jeudi 15 mai : Nous n’étions que 20 randoballeurs à rejoindre le parking de la gare de Boutigny-sur-Essonne pour prendre le train de 9H17 qui nous a déposé à la station suivante Maisse, départ de notre rando. Relativement peu de motivés alors que la météo était annoncée belle, ensoleillée et sans pluie. Mais ceux qui étaient présents étaient très en forme, enjoués. L’ambiance fut très bonne et joyeuse. Cà rigolait pas mal dans les rangs.

Partis à 9H22 du quai de la gare de Maisse, nous avons pris le GR1 puis en haut d’une première montée dans les bois de St. Eloy, le GR de Pays de l’Hurepoix pour rapidement prendre le PR8 en direction de Milly-la-Forêt que nous avons atteint, sous la grande et ancienne Halle, deux heures plus tard. Ensuite, de cette halle, nous avons pris le GR11-diverticule jusqu’à un parking dans les Bois des Longs. Tout de suite après ce parking, nous avons quitté le GR11 pour suivre, à gauche, un sentier non balisé, le Chemin du Guichet, au bout duquel à droite quelques centaines de mettre entre les rochers du Guichet pour rejoindre le GR11 en direction de Moigny-sur-Ecole. Mais arrivés sur la D948, nous l’avons quitté pour prendre la petite route à droite afin de rejoindre directement le Moulin Grenat pour y trouver un endroit agréable, au bord de l’Ecole pour y pique-niquer. Nous y étions à 12H40, l’estomac qui commençait à crier famine pour certains après un peu plus de 12 km de marche. Coin ensoleillé et abrité du vent. J’y ai vu quelques liquides sortir du sac ... Après 3/4 heure; nous avons repris la route en prenant le PR qui passe par le circuit agro-touristique de Moigny-sur-Ecole, traverse le village puis part en direction de Boutigny. Nous avons profité que ce PR passe près de l’ancienne ferme de Launay pour aller découvrir et faire une petite pause sur les ruines en cours de fouilles de la Seigneurie de Launay. Seule la ferme subsiste de cette seigneurie, comprenant en 1742, une maison noble, une ferme et une chapelle écartée et réputée du Xe siècle. Ce hameau isolé succède sans doute à un établissement antique dû à la présence d'une importante mare de platière, seul point d'eau à 3 kilomètres à la ronde sur la voie qui dessert le plateau. L'eau de mare potable pour les animaux est alors bue coupée de vin. Après des siècles d'ingéniosité héroïque, l'eau courante est enfin fournie à la ferme par Boutigny en 1983.

Nous avons poursuivi notre chemin sur le PR qui empreinte un peu plus loin l’ancienne voie romaine qui, d’après la carte IGN, va jusqu’à Marchais. mais nous l’avons quitté en prenant à travers champs entre colza et blé le chemin qui nous amène à Boutigny et qui retrouve le GR1 en haut de Boutigny et descendant jusqu’à la gare où nous avons pu retrouver nos voitures à 15H40 après un peu plus de 20 km de marche.

Merci à Dédé avec qui j’ai reconnu ce parcours et qui a été mon serre-file.

Votre serviteur, Jean-Louis C.

Pour visualiser les photos prises par Patrig et Jean-Louis C. (album “140515-BOUTIGNY”), cliquer sur :

Boutigny, le 15 mai

Commenter cet article